Les classes de consolidation

Dispositif d’accompagnement : classe de Consolidation

Objectifs du dispositif :

  • Les classes de consolidation constituent un dispositif destiné à apporter un accompagnement adapté à des élèves en difficultés dans leurs apprentissages. L’objectif de ces classes à effectif réduit (15-18 élèves) est de permettre aux jeunes de reprendre confiance et de « consolider » les bases dans les apprentissages fondamentaux, afin de poursuivre leur parcours au collège dans des classes traditionnelles. Ces classes respectent les programmes officiels de l’Education Nationale, et les professeurs qui y enseignent adaptent leur pédagogie aux difficultés spécifiques rencontrées par les élèves (dans les supports utilisés, les progressions, les évaluations …).

A la fin de chaque année, le jeune, en fonction de  son évolution, pourra, soit intégrer une classe traditionnelle, soit poursuivre au sein du dispositif.

 

DSC_4362

A partir de la 4ème, les élèves entameront une démarche de découverte du monde professionnel afin de les amener à une orientation éclairée ouverte à tous les talents.

Les élèves en classe de consolidation en 3ème entameront une démarche afin de permettre l’élaboration d’un projet d’orientation réfléchi grâce à un accompagnement personnalisé.

Moyens :

  • Accompagnements adaptés à l’élève.
  • Effectifs réduits (15-18 élèves).
  • Heures supplémentaires dédiées à une aide personnalisée.
  • Des évaluations adaptées aux besoins, aux projets de l’élève ainsi que des épreuves communes dans différentes matières en classe de 4ème et 3ème.
  • Une équipe de professeurs volontaires et ouverts à toute démarche de formation.
  • Partenariat avec un psychologue du service diocésain de psychologie de l’éducation.
  • Pour les 4èmes et les 3èmes, une ouverture plus grande sur le monde professionnel (stages, salons, témoignages de professionnels et d’anciens élèves, visites de lycées professionnels …).

Profil de l’élève :

La proposition faite à un élève d‘intégrer une classe de consolidation se base sur plusieurs critères :

  • Elle s’inscrit dans une démarche volontaire de la part de l’élève et de sa famille.
  • Elle ne s’adresse pas à des jeunes pour qui une orientation en SEGPA ou en ULIS a été proposée.
  • Elle concerne des jeunes présentant des difficultés scolaires, ayant besoin de reprendre confiance, volontaires pour intégrer ce dispositif et désireux de mettre en œuvre les conseils et fournir les efforts demandés par les équipes.
  • Devant un trouble spécifique des apprentissages (dyslexie, dysorthographie …), il sera demandé à la famille d’avoir une démarche active (repérage, accompagnement, rééducation…)
  • Le comportement de l’élève en classe doit être compatible avec l’atmosphère de concentration et de travail nécessaire au bon fonctionnement de la classe.